• Quand la Chine s’éveille

    Pour le jeu de Violette avec la lettre "C"

     

    Quand la Chine s’éveille

     

    La journée se passait bien pour Monsieur Cha-O-Ling. Ce modeste blanchisseur de Canton travaillait depuis des années pour le pouvoir Chinois, son pays de naissance.

    En effet, cela faisait presque cinquante ans que Monsieur Cha-O-Ling s’occupait des uniformes de l’Armée rouge, sans qu’aucune plainte ne soit déposée à son encontre suite à son travail de blanchissage.

    Pas une tâche ne lui résistait depuis qu’il avait ouvert sa modeste boutique dans les faubourgs de Canton. Pas une, jusqu’à cette maudite tâche trouvée sur le col de la chemise d’un colonel d’active.

    Impossible pour Monsieur Cha-O-Ling de trouver l’origine, ni la composition exacte de cette dernière. Lui qui se voulait être une encyclopédie vivante de la tâche, se trouvait mis en échec par une pollution inconnue qui tranchait avec la blancheur immaculée tel un grain de riz sauvage au milieu de la face.

    C’est justement cette face que Monsieur Cha-O-Ling ne voulu pas perdre et en désespoir de cause, n’arrivant pas à retirer cette empreinte cruelle sur le col de cette chemise, il se retira dans son arrière boutique où il saisit le Bagua Dao légué par son père afin de se donner la mort avec toute la dignité que représente ce geste de désespoir.

    Ce n’est qu’au petit matin suivant que ses employés découvrirent son corps inanimé traversé de part en part par la longue lame de plus d’un mètre de long.

    C’est ainsi que la Chine perdit l’un de ses plus grand blanchisseurs. Depuis son départ, et face à la grisaille des cols de l’Armée rouge, le pouvoir en place s’est effondré pour laisser le pays lentement basculer dans le milieu économique mondial.

    C’est pourquoi de nos jours, la majorité des produits consommés de part le monde provient de plus en plus de Chine. C’est le sacrifice de Monsieur Cha-O-Ling qui fait qu’aujourd’hui, nous sommes envahis de chemises grises en provenance de Canton.

     

    « Octobre rouge en LorraineLe garde du corps »

  • Commentaires

    1
    Samedi 20 Octobre à 07:05

    J'adore ta participation. Tu as toujours une imagination débordante. Tu devrais faire un livre avec toutes tes histoires.

    Gros bisous

    Viovio mal fichue....

    2
    Samedi 20 Octobre à 07:59

    Même choix pour le pays et la ville mais pas de drame pour ma participation bien au contraire . Bravo pour cette participation tres originale 

    Bon samedi 

    Bises 



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :