• Le déménagement

    Pour le jeu de Violette avec la lettre "A"

     

    Adolf un cheminot autrichien et sa femme Berta vivaient le parfait amour dans la ville d'Amstetten, un bourg situé dans le land de la basse-Autriche.

    Cependant aux fils des années, leur appartement situé au cœur d'une ancienne cité cheminote, avait perdu de son prestige et peu à peu les anciens collègues d'Adolf s'en étaient allés l'un après l'autre, laissant le couple de plus en plus seul au milieu d'une nouvelle génération de voisins qui n'avaient plus aucun lien avec les chemins de fer, loin de là.

    En effet, ces nouveaux locataires venaient pour la plupart de pays étrangers et n'avaient plus aucun respect ni pour les lieux qui les hébergeaient à présent ni pour les habitants que ces hordes d'anarchistes croisaient dans les escaliers parfois.

    C'est pourquoi après presque un quart de siècle passé là, Adolf et Berta décidèrent à leur tour de fuir cet endroit qui ne leur correspondait plus du tout.

    C'est ainsi qu'à la rentrée dernière, Adolf et Berta démènagèrent pour une résidence de grand standing, loin du bruit, de l'anarchie et du non respect de la vie d'autrui.

    Depuis, ils vivent là des jours meilleurs, au calme, dans un lieu pittoresque, entouré de gentils voisins qui comme eux n'aspirent qu'à la paix et à la sérénité. 

    « Où l’on a très bien déjeunéLa paix retrouvée »

  • Commentaires

    1
    Mardi 2 Octobre à 13:41

    Excellent... Toute ressemblance avec des personnages existants...etc.... MDR!

    Vraiment j'adore.

    Gros bisous

    Viovio en mode éclats de rire

      • Mardi 2 Octobre à 15:21

        Je suis ravi de t'avoir fait sourire en lisant cette scénette.

        Bonne journée... amusée,

        Bises.

    2
    Mercredi 3 Octobre à 16:59

    Comme dit Violette , toute ressemblance avec des personnages ayant existé n'est que pure coïncidence ..

    Bien vu Bravo 

    Bon mercredi 

    Bises 

    3
    Vendredi 5 Octobre à 15:11
    covix

    Bonjour, 

    Ravi de vous retrouver, hélas, la vie nous réserve des surprises que l'on ne paratge pas toujours, et c'est vrai que toute ressemblance avec des personnages ayant existé n'est que pure coïncidence.

    Il vaut mieux en rire et cette déclinaison est parfaite.

    Bonne fin de semaine

    @mitiés

      • Samedi 13 Octobre à 09:50

        Un déménagement, un nouvel appartement, un nouveau départ pour nous font que l'envie d'écrire revient (à un rythme beaucoup moins soutenu) de temps en temps. Merci de ta fidélité.

        Bonne journée,

        Amitiés.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :